Le Réél, c’est une belle aventure humaine, lancée par quelques habitants du territoire du lac d’Aiguebelette, convaincus qu’en facilitant la rencontre, l’échange et le partage, on peut changer un peu le monde.

Voici en quelques lignes, la raison d’être du Réél, nous vous invitons à en prendre connaissance :

Son intention : Rendre la vie plus belle, agréable, facile, créer du lien avec ses voisins (inconnus, multigénérationnels…), rencontrer l’autre, sortir de l’isolement… Les membres du réseau sont des acteurs qui expérimentent une nouvelle manière de vivre ensemble.

Sa mission : Réunir les habitants du territoire d’Aiguebelette pour découvrir et partager leurs talents :  dontroc, services, savoir, savoir-faire, mutualisation… Afin d’agir pour la transition par des échanges sans argent. Le réseau permet à chacun de délivrer le meilleur de soi pour co-créer ici – sur le territoire d’Aiguebelette – et maintenant.

Sa vision : Oser faire ensemble, s’offrir à l’inattendu,  pour partager et découvrir dans la joie, qui nous sommes, nos talents, sur le territoire d’Aiguebelette.

Oser (faire ensemble) : C’est au moins essayer de changer sa manière de fonctionner, s’aventurer, se permettre, avoir le courage de dépasser ses peurs. C’est développer sa hardiesse. C’est proposer de l’espace à l’inconnu, à l’autre en se respectant mutuellement. C’est être authentique, en accord avec notre moi profond et le « frotter » à celui des autres. C’est aussi accepter sa vulnérabilité avec légèreté.

S’offrir à l’inattendu : C’est cueillir toutes les surprises que la vie dépose sur notre chemin au détour d’un troc, d’un échange de services, d’un partage, d’une rencontre, dans la joie de la découverte.

Partager : C’est une proposition de vivre le partage dans une ambiance collective, chaleureuse et respectueuse. C’est l’occasion d’émulsionner les idées et l’esprit créatif de chacun et tisser des liens. C’est aussi s’aventurer, se permettre, avoir le courage de dépasser ses peurs. C’est développer sa hardiesse. C’est proposer de l’espace à l’inconnu, à l’autre en se respectant mutuellement. C’est être authentique, en accord avec notre moi profond et le « frotter » à celui des autres. C’est aussi accepter sa vulnérabilité avec légèreté.